Livraison gratuite à partir de 29,90€
 
Acheter des masques FFP
Femme avec masque FFP

Quels sont les critères de qualité
qu’un masque FFP doit satisfaire ?

Depuis le début la pandémie de coronavirus, les masques respiratoires sont devenus nos compagnons du quotidien. Pour le moment, que nous allions chez le médecin, faisions nos courses ou partions au travail, nous ne pouvons plus nous passer du masque respiratoire pour nous protéger du coronavirus et de la COVID-19. Porter un masque de protection efficace est une règle primordiale pour nous protéger contre le virus.
Mais quelle est vraiment la fiabilité des différents masques ?
Quelles sont les caractéristiques qui assurent une protection efficace lorsque les règles de distanciation ne peuvent être respectées ?

Contrairement au masque dit « grand public », les masques FFP2 ou FFP3 répondent à des critères normatifs stricts !

Les masques FFP2 ou FFP3 sont de plus en plus choisis pour leur efficacité contre le coronavirus. Au contraire du masque dit « grand public », le demi-masque filtrant (masque respiratoire) peut empêcher l’inhalation de contaminants infectieux présents dans l’air ambiant sous forme de gouttelettes et d’aérosols. Il assure ainsi dans la mesure où il satisfait les exigences de qualification européennes, la protection efficace de son porteur. En Europe, les masques FFP sont soumis à une procédure de contrôle stricte conformément aux exigences de la norme européenne EN 149:2001+A1:2009 et doivent depuis de nombreuses années subir une procédure d’évaluation de la conformité UE conformément à la norme PSA-VO (UE 2016/425).

Les tests de qualité mesurent la quantité d’aérosols et de gouttelettes traversant le masque respiratoire. Pour être conformes à la norme, les masques respiratoires de la classe de filtration FFP2 doivent retenir au moins 94% des particules contenues dans l’air ambiant, et 99% pour les FFP3.

Marquage CE : garant de la conformité et de la sécurité du produit

Le marquage CE est l’indication la plus importante de la sécurité d’un produit. L’abréviation CE signifie Conformité européenne. Cela signifie qu’un masque respiratoire portant le marquage CE est conforme aux directives légales de la Communauté européenne. Pour être homologué sur le marché européen, les masques FFP2 et FFP3 doivent satisfaire les exigences de sécurité de l’UE et porter en conséquence le symbole de certification prescrit par la loi, le marquage CE.

Comment s’assurer que votre produit répond bien aux exigences CE ?

Les masques respiratoires ont souvent de multiples marquages. Pour contrôler la validité du marquage CE de votre masque, vérifiez sa conformité grâce à son numéro à quatre chiffres. Celui-ci permet de déterminer l’organisme de contrôle ayant testé et certifié le masque. Pour exemple, les masques FFP2 et FFP3 contrôlés et validés par l’organisme DEKRA ont le code « CE 0158 ».

Masque FFP avec marquage CE

Le marquage CE est basé sur une déclaration de conformité

En signant la déclaration de conformité CE (UE), les fabricants certifient que leurs produits sont en conformité avec les exigences de sécurité légales des directives européennes. Ils sont entièrement responsables de leurs produits et engagent leur responsabilité en affirmant que les législations en vigueur sont respectées. Le contenu de la déclaration de conformité est prescrit par la directive européenne correspondante. La déclaration de conformité doit être rédigée dans une langue officielle en vigueur dans l’Union européenne.

Les organismes de contrôle DEKRA et IFA garantissent la qualité des produits.

Le ZLS, l’autorité centrale Allemand référent pour techniques de sécurité (Zentralstelle der Länder für Sicherheitstechnik) a désigné actuellement deux organismes de contrôle : La société DEKRA Testing and Certification GmbH dont le code est 0158 et l’IFA (Institut für Arbeitsschutz der Deutschen Gesetzlichen Unfallversicherung) dont le code est 0121. Le ZLS est responsable de la surveillance de ces organismes dites « notifiés » en Allemagne.

DEKRA - Testing and Certification GmbH, dispose à Essen d’un laboratoire spécialisé et reconnu comme organisme notifié pour les masques respiratoires filtrants. Ce laboratoire d’essai certifié offre un service complet pour les masques respiratoires FFP en ce qui concerne l’examen de type et la certification du marquage CE.

L’Institut allemand de la sécurité et la santé au travail de l'assurance sociale allemande des accidents (IFA, Institut für Arbeitsschutz der Deutschen Gesetzlichen Unfallversicherung) est un institut de recherche et de contrôle des organismes de l’assurance contre les accidents en Allemagne SIS à Sankt Augustin près de Bonn. Seuls les masques respiratoires réussissant les tests de la DEKRA ou du IFA peuvent recevoir le marquage CE suivi du code 0158 ou 0121 selon l’organisme de contrôle.

Là est la différence entre un FFP2 et un KN95

Masque KN-95

Pour faire face à la pénurie de masques des premiers mois de l’épidémie de coronavirus, les masques KN95 fabriqués en Chine ont été homologués à l’aide de tests rapides. Contrairement aux masques filtrant FFP2 marqués CE, les masques KN95 ne répondent pas aux procédures de contrôle prescrites par les directives européennes.

Initialement, les masques KN95 devaient passer un test de contrôle rapide réalisé par les organismes de contrôle et devaient initialement offrir une protection similaire contre les virus. Néanmoins, depuis le 1er octobre 2020, le laboratoire DEKRA, ne donne plus la possibilité de réaliser ce test rapide (CPA). A savoir que les masques KN95 déjà sur le marché peuvent encore être commercialisés et être utilisés jusqu’à expiration de leur date de validité.

Critères devant être satisfaits par un masque respiratoire FFP

Tous les masques présents sur le marché ne se valent pas !

La société DEKRA estime qu’entre 60 et 80% des masques disponibles sur le marché n’ont pas été homologués dans les règles. Beaucoup de produits disponibles (même les masques FFP2) ne sont pas contrôlés et donc, peuvent être défectueux ou contrefaits et cela même en pharmacie.
Un masque respiratoire conforme doit présenter les caractéristiques suivantes :

Graphique expliquant les critères d'un respirateur FFP testé standard
  1. Nom de la société : ou une indication la caractérisant avec le nom du produit
  2. Classe de protection : FFP1, FFP2 ou FFP3 : suivi d’un espace, de l’indication complémentaire (obligatoire) : NR=Pour un service seulement, R= Réutilisable, puis de l’indication complémentaire (optionnelle) : D=Pour les environnements à niveau de poussière élevé
  3. Numéro et année de publication de la norme de contrôle européenne
  4. Marquage CE : Suivi du code à quatre chiffres de l’organisme de contrôle (0158=DEKRA)
  • Le masque respiratoire doit avoir un marquage CE, suivi d‘un code à quatre chiffres permettant d’identifier l’organisme de contrôle surveillé (0158=DEKRA).
  • La classe (FFP1, FFP2, FFP3) est suivi d’un espace puis soit du complément « NR », s’il est homologué pour un service, « R », s’il est réutilisable ou « D », s’il est adapté aux environnements à niveau de poussière élevé.
  • En outre, le nom de la société ou une indication la caractérisant avec le nom du produit doit être lisible sur le masque.
  • Le masque doit aussi porter le numéro et l’année de publication de la norme de contrôle européenne EN 149.

Depuis le 1er octobre dernier, la condition préalable pour tous les masques arrivant sur le marché est un contrôle CE. C’est pourquoi vous devez faire attention à ce que le masque FFP2 ait un marquage CE complet. Pour vérifier que le marquage n’est pas falsifié, vous pouvez rechercher le numéro CE dans la base de données NANDO du site Internet de la commission européenne.

Si vous avez des questions ou des doutes, DEKRA vous conseille de vous adresser directement au vendeur du masque, à la pharmacie ou la boutique en ligne. Informer sur et prouver la conformité UE d’un produit est une obligation du vendeur. Par ailleurs, l’INRS offre des informations très détaillées sur les masques respiratoires FFP.